NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Sunbeam Alpine

vendue

Marque Sunbeam
Modèle Alpine
Type cabrio
Année de construction 1964
KM 67000
Cylindrée 1600
Accélérations manuelle
Conduite conduite à gauche

La Sunbeam Alpine était un cabriolet deux places construit par la marque Sunbeam qui appartenait au groupe Roots.
La première Alpine était dérivée de la Sunbeam Talbot 90, et depuis lors elle fut connue sous le nom d'Alpine, bien avant la branche Renault du même nom. Cette déclinaison était au départ destinée à la compétition en rallye. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle elle hérita du nom d'Alpine, en hommage au Rallye des Alpes. Elle était équipé d'un moteur de 2267 cc provenant de la Saloon, mais avec le taux de compression revue à la hausse.
La Mark I et la Mark III (curieusement, il n'y eut pas de Mark II) était construite à la main de 1953 à 1955, années pendant lesquelles elles ne furent produites qu'à 1582 exemplaires, dont la majorité furent exportées vers le Nouveau Monde,Etats-Unis et Canada.
En 1956, Kenneth Howes et Jeff Crompton furent chargés de la refonte complète du modèle Alpine, dans le but avoué de produire à la chaîne une sportive visant principalement les Etats-Unis. Howes se chargea du design général, qui n'est pas sans rappeler les premières Ford Thunderbird.
La première série fut mise en production en 1959, et puisait un tas d'éléments dans la banque Rootes, Hillman en tête. Elle était assemblée dans les atelirs d'Armtrong Siddeley. Elle pouvait se targuer de performances plus qu'honnêtes avec un moteur d'un litre et demi. La série II vit le moteur passer à un litre six, la suspension subit quelques modifications, mais c'est presque tout. De la série II à la série IV, Rootes considéra que la voiture ne devait subir que quelques modifications mineures, comme les suspensions, les puissances moteur, les carburations. Enfin, le dernière, la série V, s'offrit un moteur de 1725 cc qui vit sa puissance grimper à 93 chevaux. L'Alpine tira sa révérence en 1968.
Signalons enfin que les Alpine se lancèrent dans quelques compétitions, non sans succès, le plus notable d'entre eux étant sans conteste sa victoire à l'indice de performance au Mans 1961.
Caractéristiques techniques.
Carrosserie. Longueur/largeur/hauteur/empattement (cm) : 394/154/131/218; poids : 1000 kg.
Motorisation. 4 cylindres en ligne 1592 cc, à l'avant, 8 soupapes, 2 carburateurs Zenith, boîte de vitesses manuelle à quatre rapports, transmission aux roues arrière. Puissance maxi : 80 chevaux (59 kW) à 5000 t/m; couple : 126 Nm à 3500 t/m. vitesse maxi : 150 km/h.

Lire la suite