NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

MG YA Saloon

vendue

Marque MG
Modèle YA Saloon
Type berline
Année de construction 1951
KM -
Cylindrée 1250
Accélérations manuelle
Conduite conduite à droite

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, MG décide de remplacer la TC, plus violente et dure que son héritière, afin de pénétrer plus avant le marché américain. En effet, les USA sont en plein redressement économique et constituent dès lors un marché inévitable, d'autant plus que nos amis d'Outre-Atlantique sont des passionnés de roadsters anglais, mais aiment privilégier une certaine "conduisibilité", à défaut de confort. C'est pourquoi, outre les MG, ils se rueront aussi sur les Triumph TR de fameuse mémoire. Produite dès 1949, elle bénéficie de multiples améliorations par rapport à sa devancière. Elle reçoit – enfin – la suspension avant à roues indépendantes, qu'un jeune ingénieur avait mis au point avant la guerre. Il s'agit d'un certain… Alec Issigonis, qui créera une décennie plus tard la légendaire Mini. Pour la première fois également, MG est équipée pour la première fois de pare-chocs avant et arrière, ainsi que de roues en tôle en lieu et place des roues à rayons. Donc, tout en gardant l'architecture générale et la mécanique de la TC, elle gagne en fiabilité, en rigidité, en confort (relatif) et en tenue de route. Pour ce qui est du châssis, les ingénieurs reprennent celui de la berline de 1947, la type Y, et raccourcissent l'empattement de treize centimètres. MG continuera à produire des voitures de sport typées "British" : la Midget TF, la MGA la MGB, la Midget, et enfin la dernière née, le TF, premier roadster de la marque à disposer d'un moteur en position centrale arrière. Quant à la MG type YA (plus tard YB) qui est proposée par Oldtimerfarm, il s'agit d'un modèle assez rare sur nos routes : l'ancêtre de la Magnette, c'est-à-dire une MG que l'on pourrait qualifier de Saloon, une sedan quatre portes équipée du même moteur que la série T.
Caractéristiques.
Carrosserie. Longueur/largeur/hauteur/empattement (cm) : 409/148/147/251; poids : 1060 kg.
Motorisation. 4 cylindres en ligne 1250 cc, à l'avant, 8 soupapes, 1 carbu Solex, boîte manuelle à 4 rapports, transmission aux roues arrière. Puissance maxi : 46 chevaux à 4800 t/m; couple : 79 Nm à 2400 t/m. Vitesse maxi : 114 km/h; 0-100 en 16,6 sec.

Lire la suite