NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

BMW 309

vendue

Marque BMW
Modèle 309
Type berline
Année de construction 1935
KM 66000
Cylindrée 839
Accélérations manuelle
Conduite conduite à gauche

BMW devint en 1916 une structure autonome à part entière après la fusion de deux sociétés bavaroises, la Bayerische Flugzeugwerke et Otto-Werke. Commençant par la fabrication de moteurs d'avion (ce que rappelle son emblème à forme d'hélice sous fond bleu et blanc, couleurs de la bavière) , elle dut cesser cette activité après l'armistice, décision prise lors du Traité de Versailles. Après avoir végété quelques années, elle se tourna vers la production de motocyclettes à partir de 1923, activité qu'elle n'a cessé de pratiquer depuis. L'activité automobile se développa à partir des années 1928-29. Cependant, après la levée d'une partie des restrictions imposées par le traité, BMW reprit la fabrication de moteurs d'avions, notamment sus licence Pratt et Whitney, société américaine renommée dans ce secteur.
Sur le plan automobile, elle fabriqua quelques modèles, soit sous licence (Austin), soit après contrôle d'autres usines (Dixi). Ce n'est qu'à partir de 1933 qu'elle va sortir enfin un modèle 100 % BMW, la 303 (un modèle précédent avait déjà vu le jour, mais avec encore des éléments empruntés ça et là, la 3/20 PS), suivie immédiatement de la 309 en 1934 (le modèle qu'Oldtimerfarm vous propose ici). Par rapport à la 303, elle était plus lourde, ce qui décida les ingénieurs d'augmenter son volume (850 cc, 4 cylindres, alors que la 303 était équipée du plus petit 6 cylindres du monde). Ces modifications furent les bienvenues, la 309 se vendant trois fois mieux que la 303. De pllus, e moteur était si bien étudié qu'une 309 conduite dans des conditions normales était capable de ne consommer qu'à peine cinq litres aux 100, ce qui était une véritable prouesse à l'époque. Le reste de l'histoire est bien connu : les affres de la seconde guerre, les accusations de collaboration avec le régime nazi, la réhabilitation, le redressement laborieux, les petites voiturettes, jusqu'à la révolution entamée avec la 1600 dans les années soixante, et qui a conduit le géant de Munich où il est actuellement, c'est-à-dire auréolé du prestige dont peut jouir toute marque prétendant construire des automobiles de (très) grande classe.
Caractéristiques.
Carrosserie. Longueur/largeur/hauteur/empattement (cm) : 375/144/155/240; poids : 750 kg.
Motorisation. 4 cylindres en ligne 845 cc, à l'avant, 1 carburateur Solex, transmission aux roues arrière. Puissance maxi : 23 chevaux. Vitesse maxi : 80 km/h.

Lire la suite