NL - FR - EN - DE - IT

Oldtimerfarm sera fermé pour les fêtes de Noel et fin d’année du mardi 25 décembre au mardi 1 janvier 2019.
Nous sommes de nouveau ouvert et à votre disposition à partir du mercredi 2 janvier 2019.
Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Smart Roadster Coupé

vendue

Marque Smart
Modèle Roadster Coupé
Type coupe
Année de construction 2006
KM 23000
Cylindrée 698
Accélérations automatique
Conduite conduite à gauche

Etonné de voir une Smart chez Oldtimerfarm, chargé de la vente de voitures de collection? Ce n'est pas si simple. En effet, même si la société Smart vit (ou survit) encore en 2008, le roadster Smart a vu sa production interrompue en 2005. Comme il s'agit d'une voiture tout à fait atypique, il y a fort à parier qu'il s'agit ici d'un futur Collector. Voiture aussi appréciée pour ses qualités et ses défauts, elle est particulièrement attachante. Mais voyons comment cette marque improbable a vu le jour.
Au printemps 1990, Nicolas Hayek, patron des montres Swatch, décide d'aller rendre visite aux grands constructeurs automobiles. Son mobile : appliquer à l'automobile la recette qui a fonctionné parfaitement avec l'horlogerie, à savoir produire des voitures bon marché et rentables dans une industrie qu'il juge inerte dans le secteur des micro-voitures. Il rêve d'une voiture petite, maniable, urbaine, et surtout bon marché. C'est finalement Mercedes qui va accepter de relever le défi, moyennant une prise de participation dans la société de 51 %. La mort dans l'âme, Hayek accepte, car l'occasion est trop belle de voir son idée enfin devenir réalité.L'inauguration de la première usine Smart se fait à Hambach, en Moselle, en présence de Jacques Chirac et du chancelier Kohl. Mais la première version, la Fourtwo, n'est vraiment pas aussi révolutionnaire que Hayek l'avait souhaité, pour une simple raison : elle est beaucoup trop chère! Après des disputes avec le groupe allemand, il va se faire poliment éjecter par la prise totale de l'actionnariat par Daimler-Chrysler.
S'ensuivent deux autres modèles : le roadster en septembre 2002, abandonné après 43000 exemplaires produits, et la quatre portes (la Fourfour) en 2004, construite en Hollande avec l'aide de Mitsubishi.
C'est sur base de la Smart fourtwo que le roadster a été élaboré. Etant donné son petit gabarit et sa vulnérabilité lorsque le trafic est important, les ingénieurs l'ont équipé de solutions qui lui permettent d'inspirer un maximum de confiance au conducteur : une cellule de sécurité particulière, des zones de déformation protégeant les pieds et programmés à l'avance, l'ABS et l'ESP livrés de série. Hélas, ses caractéristiques ont limité sa diffusion et la production s'est arrêtée en 2006.
Caractéristiques techniques. Carrosserie : longueur/largeur/hauteur/empattement (cm) : 342/161/120/200; poids : 790 kg.
Moteur : 3 cylindres en ligne 698 cc, à l'arrière, boîte de vitesses séquentielle à six rapports, transmission aux roues arrière. Puissance maxi : 61 chevaux à 5250 t/m. vitesse maxi : 160 km/h; 0 à 100 en 15,5 sec.

Lire la suite