NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Lotus Elan S1 1600

vendue

Marque Lotus
Modèle Elan S1 1600
Type cabrio
Année de construction 1964
KM 68000
Cylindrée 1600
Accélérations manuelle
Conduite conduite à gauche

Lotus, nom d'une fleur exotique, est une marque qui doit tout à un seul homme : Colin Chapman. Ingénieur, mécanicien, pilote, celui-ci était un jeune aviateur de la RAF (Royal Air Force) lorsqu'il décide de construire une voiture. Il achète une Austin seven de 1930 en 1947 (!) sur laquelle il construit une carrosserie en alliage léger autour d'une ossature en bois. Cette voiture porte le nom de Lotus Mk I, suivie en 1949 par la Mk II équipée d'un moteur un peu plus puissant, celui d'une Ford de 1100 cc. La Lotus Engeneering company est fondée en 1952, dont la première voiture est livrée en kit. Cette solution amène à Chapman toute une troupe d'amateurs peu fortunés, mais qui désirent piloter une petite voiture de sport.
La consécration sera rapide et la LOC se transforme en Lotus Cars Ltd. A partir de cette date (1957), Lotus devient un véritable constructeur de voitures de sport, disposant de deux départements séparés : celui des courses et celui de la production. Si Lotus est une marque entrée dans la légende de la course automobile, il en va de même des voitures de route, dont le premier modèle fut l'Elite. Enfin, pas tout à fait, puisque la marque avait déjà lancé sur la marché une voiture qui n'était livrable qu'en kit à monter soi-même : la Lotus Seven, dont les prix atteignent aujourd'hui des plafonds stratosphériques. L'Elite ayant connu un succès confidentiel (± 1000 exemplaires), Chapman décide d'arrêter sa production et de plancher sur une petite sportive moins typée que sa grande sœur, tout en gardant son côté exclusif. Extérieurement, la belle profite de phares rétractables pour dévoiler un profil parfait tout en douceur et en rondeur. Afin d'alléger la voiture un maximum (le poids, c'est l'ennemi, disait le grand Colin), la carrosserie est réalisée en fibre de verre, matériau facile à industrialiser en petite série. Au départ, l'Elan n'est livrable qu'en cabriolet, avec un hard top en option (comme celle qu'Oldtimerfarm vous propose). Ce n'est qu'à partir de la série 3 qu'un coupé sera proposé, avec deux places (plutôt décoratives) à l'arrière. Elle est mue par un moteur Ford dérivé du Cosworth mais évidemment dégonflé. 4 freins à disque et 4 roues indépendantes complètent le tableau d'une petite sportive à la pointe de ce qui se fait à l'époque. La dernière évolution, la série 4, clôture 11 années de bons et loyaux services avant de voir son nom perpétué par une Lotus aussi dénommée Elan entre 1989 et 1995; mais celle-ci n'aura rien en commun avec sa devancière.
Caractéristiques techniques. Carrosserie : longueur/largeur/hauteur/empattement 'cm) : 368/142/110/213; poids : 585 kilos.
Moteur : 4 cylindres à l'avant 1558 cc, boîte manuelle à quatre rapports, transmission aux roues arrière. Puissance maxi : 106 chevaux à 5500 t/m. vitesse maxi : 185 km/h; 0-100 en 9 secondes.

Lire la suite