NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Aston Martin Lagonda

vendue

Marque Aston Martin
Modèle Lagonda
Type berline
Année de construction 1982
KM 30000miles
Cylindrée 5340
Accélérations automatique
Conduite conduite à gauche

Historique. Société automobile fondée en 1906 par l'Américain Wilbur Gunn, Lagonda s'est d'abord penché sur la construction de motocyclettes, avant de sortir sa première voiture en 1907 : c'était une torpédo 6 cylindres de 20 chevaux. Après avoir gagné le rallye Moscou-Saint-Petersbourg en 1910, la demande de Lagonda vers la Russie fut un succès. Pendant la première guerre mondiale, La firme produisit des pièces d'artillerie. Après la guerre, et après le décès de Wilbur Gunn, la direction fut assurée par un triumvirat qui s'orienta davantage vers la production de modèles sportifs. En 1928 et 1929, la notoriété s'établit de façon durable avec une sport 20 litres, et le sommet fut atteint en 1935 grâce à une victoire aux 24 heures du Mans. Mais ces résultats flatteurs n'empêchèrent pas de voir les finances de la marque décliner de manière inquiétante, à tel point que les voitures durent supporter de se voir implanter des mécaniques Invicta et Bentley pour tenter d'éponger les dettes. La dernière des Lagonda 4 ½ fut d'ailleurs entièrement mise au point par O.W. Bentley, naguère son rival le plus sérieux. Celle-ci est d'ailleurs considérée comme la meilleure Lagonda d'avant-guerre. Après les hostilités, David Brown reprit la société en 1947. David Brown, patron d'une usine de tracteurs de premier ordre, venait aussi de reprendre Aston Martin. Le destin des deux marques fut désormais inséparables. Alors que tout le monde s'imaginait que la marque avait disparu, Brown frappa un grand coup en présentant la Lagonda Rapide en 1961. Il s'agissait d'une luxueuse berline sportive partageant plusieurs éléments avec l'Aston DB4; elle était d'ailleurs dessinée dans les mêmes ateliers de design Touring à Milan. Elle fut produite à très peu d'exemplaires et le nom finit encore par disparaître avant de resurgir sous la forme (pas très esthétique) d'une Aston DBS à laquelle on avait ajouté deux portes et deux places arrière plus spacieuses. Enfin, en 1976, le stand Aston Martin fit sensation en présentant une Lagonda futuriste, grande et particulièrement luxueuse, dont le dessin anguleux était l'œuvre de William Towns. Ce chef d'œuvre fit se diviser les spécialistes en deux camps opposés, les nostalgiques d'un passé glorieux qui refusaient cette ligne "extraterrestre", et les admirateurs inconditionnels du grand William Towns. Cette merveille fut construite à seulement 645 exemplaires, c'est dire si Oldtimerfarm n'est pas peu fière de vous en proposer une! Après avoir repris la formule d'une grande Aston plus deux portes (la Virage) la marque reprit son sommeil. Enfin, deux concept cars ont été présentés, en 1993 et 2008. Voyons ce que l'avenir réservera à ce blason de légende.
Caractéristiques techniques. Carrosserie : longueur/largeur/hauteur/empattement (cm) : 528/181/130/291; poids : 2100 kilos.
Moteur : V8 Aston Martin 5340 cm³, placé à l'avant, boîte de vitesses automatique à trois rapports, transmission aux roues arrière. Puissance maxi : 313 chevaux à 5500 t/m. vitesse maxi : 230 km/h; 0-100 km/h en 7,2 sec.
En résumé : une voiture extraordinaire, hors normes, aux proportions impensables, à la mécanique on ne peut plus noble (Aston Martin), rarissime, et qui n'a jamais fait l'unanimité. Et c'est bien là son charme!

Lire la suite