NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Renault Juvaquatre Commerciale

vendue

Marque Renault
Modèle Juvaquatre Commerciale
Type berline
Année de construction 1951
KM 34000
Cylindrée 600
Accélérations manuelle
Conduite conduite à gauche

Historique. Avant la seconde guerre mondiale, le dernier modèle de la régie (qui ne s'appelait pas encore ainsi) fut la Juvaqutre, bien que des ébauches de la 4 chevaux aient été amorcés dès 1937. Extérieurement, la "Juve" ressemblait à s'y méprendre excepté la calandre, au modèle de base d'Opel déjà mis en service avant guerre. En 1939, lorsque l'Allemagne déclare la guerre, il s'est écoulé environ 27000 Juvaquatre des usines de Billancourt. A la fin 1944, la France libérée vit les activités de Renault reprendre à doses infinitésimales, car l'usine a été copieusement bombardée : plus de la moitié des chaînes de production. Et pour donner le coup de grâce, le grand patron, Louis Renault, fut accusé de collaboration avec l'ennemi est mourut en prison le 24 octobre 1944. Mais un tel fleuron de l'industrie française ne pouvait sombrer corps et biens. Aussi, sous l'ordre du général de Gaulle, Renault fut nationalisé et c'est ainsi que naquit la Régie Renault. Les premières voitures à sortir des nouvelles installations furent les Juvaquatre d'avant guerre, mais aussi une petite voiture à moteur arrière qui allait révolutionner le paysage automobile français : la 4 chevaux d'illustre mémoire, dont les plans avaient soigneusement été élaborés clandestinement durant la guerre. Mais la Juvaquatre n'a pas dit son dernier mot, car les artisans désireux de reprendre leurs activités, avaient besoin d'un véhicule plus utilitaire. C'est la raison pour laquelle elle restera en production jusqu'en 1960. Elle existait en deux modèles différents, comme tous les breaks de cette époque, et bien plus tard d'ailleurs : la Commerciale destinée à un usage professionnel et qui se reconnaissait à la vitre arrière tôlée, et la Familiale, reconnaissable à son vitrage intégral. La Juvaquatre fut abandonnée en 1960, car l'usine ne parvenait pas à suivre, tant la production de la 4 chevaux et de la Dauphine, introduite en 1956, était abondante et nécessitait de longs délais. C'est une plus vaste fourgonnette qui lui succéda.
Caractéristiques techniques. Carrosserie : longueur/largeur/hauteur/empattement (cm) : 375/140/161/236; poids : 945 kilos. Moteur : 4 cylindres 747 cm³(= moteur de 4 chevaux), placé à l'avant, boîte manuelle à trois vitesses, transmission aux roues arrière. Puissance : 21 chevaux à 4100 t/m. Vitesse maxi : 100 km/h.

Lire la suite