NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Daimler Sovereign XJ6C Coupé

vendue

Marque Daimler
Modèle Sovereign XJ6C Coupé
Type coupe
Année de construction 1976
KM 36000
Cylindrée 4228
Accélérations automatique
Conduite conduite à gauche

Historique. Depuis la série XJ, les Jaguar se conjuguent également en version
Daimler, dont la branche britannique est propriété de la marque au félin. C'est donc à loisir qu'elle peut utiliser cette dénomination. Les Daimler se distinguent des Jaguar par une finition plus luxueuse et une calandre différente. Rappelons ici les hauts faits de cette maison mythique. Williams Lyons est le fils d'un homme d'affaires vendant des pianos et autres objets musicaux; le siège est installé à Blackpool. Après la première guerre mondiale, son père lui propose de reprendre une concession Rover et Morris : en effet, le jeune Williams n'éprouve guère d'intérêt pour la musique. Il commence d'abord par "arranger" des Austin pour en faire des voitures personnalisées. C'est en 1931 que naît l'extraordinaire SS1, qui ne porte pas encore le nom de Jaguar (les initiales SS = Standard Swallow). Le public est médusé par la ligne incroyablement belle de la voiture, celle-ci étant animée par un six cylindres, avant qu'une plus petite, la SS2, soit équipée de "seulement" un quatre cylindres. C'est seulement après la seconde guerre mondiale que les SS (ironie de l'histoire) prennent officiellement le nom de Jaguar. Les méthodes originales de production, imaginées par ce génie qu'est Lyons, lui permettent de vendre les Jaguar bien meilleur marché que ses rivales. Deux exemples significatifs : lorsque sort la légendaire type E, son ennemie jurée, l'Aston Martin DB4, coûte le double! Quant à la grosse berline MK VIII, elle coûte le tiers d'une Rolls, même si la comparaison est quelque peu injuste pour la marque à la Flying Lady. La première XJ est présentée en 1967, et commercialisée l'année suivante. Elle remplace avantageusement la MK X, vieillissante et jugée un peu trop "grosse", tandis que, au contraire, la XJ a une ligne à damner un saint! Elégante, basse, habitable malgré son long capot, elle séduit une vaste clientèle, parmi laquelle on compte un grand nombre d'Américains. La série XJ aura d'ailleurs une longévité exceptionnelle, puisque les derniers modèles sortent de l'usine dans le courant de cette année 2009. Certes, elle s'est adaptée aux nouvelles techniques, aux nouvelles normes de sécurité, mais sa ligne est toujours restée aussi fluide et attrayante. La Jaguar qui vous est proposée ici fait partie de l'avant dernière génération, et, malgré le fait qu'elle a un âge qui ne correspond pas aux critères d'un ancêtre, il est à parier qu'elle fera partie de l'élite des voitures de collection dans les années à venir, d'autant plus que le nouveau modèle, mis sur le marché dans la seconde partie de cette année 2009, rompt définitivement avec le style de la série XJ.
Caractéristiques techniques. Carrosserie : longueur/largeur/hauteur (cm) : 495/177/138; empattement : 277 cm.; poids : 1660 kilos. Moteur : 6 cylindres en ligne, 4235 cm³, placé à l'avant, boîte de vitesses automatique à trois rapports, transmission aux roues arrière. Puissance : 180 chevaux à 5500 t/m. Vitesse maxi : 199 km/h.



Lire la suite