NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Simca 1000

vendue

Marque Simca
Modèle 1000
Type berline
Année de construction 1967
KM 90000
Cylindrée 944
Accélérations automatique
Conduite conduite à gauche

Historique.  La Société Industrielle de Mécanique et de Carrosserie Automobile (= SIMCA) fut fondée en 1935 par Henri Pigozzi, ferrailleur de son état.  Il eut le nez fin :  jusqu'en 1950, l'entreprise construisit des voitures sous licence Fiat.  Déjà avant-guerre, ces petites voitures connurent un succès immédiat : de 7000 voitures écoulées en 1935, la production avait triplé en 1938.  Chose remarquable : Simca fut la première marque française à se rétablir du second conflit mondial.  La société se défit des brevets Fiat en 1950 pour suivre sa propre voie.  En 1951 sortit l'Aronde, voiture particulièrement robuste puisque l'une d'elles, prise au hasard dans la chaîne de production, tourna sans interruption sur l'anneau de Monthléry pendant quarante jours et quarante nuits, effectuant 100000 km sans le moindre pépin.  Mais Simca voulut viser plus haut  avec la Vedette, voiture en cran  au-dessus, dans la lignée de la naissante Peugeot 403.  Aussi ses ventes furent loin d'être exceptionnelles.  Entretemps, elle avait présenté deux modèles coupés de très grande beauté : la Caravelle et la Floride.

Apprenant que Renault se préparait  à sortir un tout nouveau modèle appelé à succéder à la Dauphine (la R8 de fameuse mémoire), Simca s'engagea dans la conception d'une auto qui pourrait rivaliser avec elle.  C'est ainsi que naquit en 1962 la 1000, prenant de vitesse Renault en précédant la R8 d'un an.  En 16 ans  de carrière (elle sera construite jusqu'en 1978), la Simca 1000 sera produite à 1 600 000 exemplaires tout en présentant quelques bizarreries.  Par exemple, elle lance la version Rallye un an après que Renault ait abandonné la Gordini…  Mais il n'empêche que la 1000 sera de plus en plus gonflée jusqu'à obtenir 103  chevaux sous le capot!  Il a d'ailleurs existé une coupe Simca destinée à ces petits monstres.  Elle disposait de toute une série de moteurs, tous situés à l'arrière.  Celui-ci est un 944 cc, quatre cylindres, quatre vitesses, développant une puissance de 44 chevaux au régime de 6000 t/m.   Elle atteignait à l'époque une vitesse supérieure à 130 km/h.  Sa carrosserie, compacte , peut accueillir quatre adultes grâce à sa forme supercarrée.  Ses dimensions : 380 cm de long, 149 de large, 140 de hauteur, le tout sur un empattement de 222 cm.  Sur la balance, elle accuse 775 kilos : cette architecture la rend maniable à souhait et très agréable à conduire.  De plus, le modèle qui vous est proposé ici est l'un des rares à boîte automatique, destiné surtout, à l'époque, à une clientèle féminine.  

En résumé : peu d'exemplaires subsistent de cette craquante petite Française, les collectionneurs "avertis" lui préférant la R8.  Alors, pourquoi  ne pas saisir la chance de rouler dans une voiture amusante, saine et qui vous procurera des sensations très agréables sur nos petites routes de campagne?...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Characteristics.  Length/width/height – cm (in)  : 380/149/140 (149.6/58.7/55.1); wheelbase : 222 cm (87.4 in); weight : 775 kg (1710 lbs).  Engine : 4-cylinders 944 cc (58 Cid); 4-speed gearbox, manual; power : 44 bhp @ 6000 rpm.  Top speed : 133 km/h (83 mph).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite