NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Maserati Quattroporte AM 330

vendue

Marque Maserati
Modèle Quattroporte AM 330
Type berline
Année de construction 1982
KM 075074
Cylindrée 4900
Accélérations automatique
Conduite conduite à gauche

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à Aalter pour être vendue. Nous sommes spécialisés dans le dépôt vente de voitures de collection et sommes donc fiers de pouvoir proposer cette voiture à la vente. Vous pouvez voir la voiture en détail sur le reportage photo complet sur notre site. Bien entendue vous aurez des explications détaillés par téléphone en contactant Xavier ou Olivier au 0032 472 401 338.

Histoire. On ne le sait pas assez : la marque Maserati est née plus de trente ans avant Ferrari. Ses créateurs furent les frères Maserati, du moins cinq d'entre eux, la famille étant composé de sept garçons! La légende rapporte que le sixième, artiste-peintre de son état, aurait dessiné l'emblème au trident, qui symbolise à tout jamais cette firme mythique. Les trente premières années furent essentiellement dévolues à la course; d'ailleurs, l'un des frères périt dans un accident lors d'une d'entre elles, alors que la marque n'existait pas encore (1910). Maserati fut longtemps, sur les circuits, la principale rivale des Bugatti. Le décès d'Alfieri survint en 1932, et ce sont dès lors deux frères qui continuèrent à contribuer à la renommée de la marque. Mais Alfieri était le véritable moteur de la marque, tant du point de vue financier qu'au niveau de l'organisation. Aussi les frères se virent forcés de vendre leurs parts à un grand financier, Adolfo Orsi, propriétaire d'un important groupe financier à Modène (à quelques pas de Maranello, là où seront construites les premières Ferrari). Après un contrat de dix ans, les frères se retirent de la société, et c'est à ce moment que se produit la première révolution de la marque : les ingénieurs d'Orsi décident de construire pour la première fois une voiture de sport en série (jusque là, seules des voitures de course avaient été fabriquées). La première est une voiture absolument sublime : la Maserati 3500 GT, présentée en 1956.
Entretemps, leur formule 1 remporte le titre de championne du monde (1957) aux mains de Fangio. Mais les ennuis financiers s'accumulent et la concurrence entre elle et Ferrai va tourner à l'avantage de cette dernière. Après quelques voitures plus ou moins performantes dans les années 60 (dont la fameuse Birdcage), le trident se retire de la compétition. C'est alors que Citroën entre en piste. Le mariage a lieu en 1968, et les deux principaux modèles de cette époque sont la Citroën Maserati SM et la Maserati Bora. Pour sauver la marque à nouveau au bord du naufrage, l'état italien injecte plusieurs milliards de lires et, dans le même temps, le constructeur italo-argentin de Tomaso prend les rênes de la société. Et la magie opère : en 1982, la marque a décuplé son chiffre d'affaires, et deux modèles emblématiques voient le jour : la Biturbo et la Quattroporte qu'Oldtimerfarm vous présente ici. Mais de Tomaso tombe gravement malade et c'est le groupe Fiat qui cette fois s'y colle.
La suite de la saga est mieux connue : Maserati renaît de ses cendres, et participe à nouveau, et avec succès, aux courses d'endurance à partir des années 2000 avec l'extraordinaire MC2.
Revenons à la Quattroporte : c'est la première véritable voiture de sport, ou plutôt de grand tourisme, à offrir quatre vraies places, les concurrents se contentant de deux places d'appoint à l'arrière, les principaux étant Aston Martin et Ferrari. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle la belle a des proportions plus importantes que ses rivales. Voyons-en le détail.
Caractéristiques techniques. Dimensions : longueur/largeur/hauteur (en cm) : 498/179/135; empattement : 280 cm; poids 1900 kilos. Moteur : V8 de 4930 cm³ développant 280 chevaux à 5600 t/m, entraîné par une boîte manuelle à cinq rapports. Vitesse maxi : 232 km/h, le 0 à 100 : 7,5 secondes.
En résumé : une voiture mythique, alliant confort, espace et performances en dégageant un bruit envoûtant, et qui fera le bonheur de tous les amateurs de belles, que dis-je, de sublimes Italiennes : elle vous emmènera partout où vous voulez, à une allure soutenue et sans crainte de gros avatars, puisqu'il est inutile de la pousser dans ses derniers retranchements : radars obligent!


Lire la suite