NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Pontiac Eight

vendue

Marque Pontiac
Modèle Eight
Type coupe
Année de construction 1951
KM 00
Cylindrée 4300
Accélérations automatique
Conduite conduite à gauche

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à Aalter pour être vendue. Nous sommes spécialisés dans le dépôt vente de voitures de collection et sommes donc fiers de pouvoir proposer cette voiture à la vente. Une description plus élaboré suit. Entretemps vous pouvez voir la voiture en détail sur le reportage photo complet sur notre site. Bien entendu vous aurez des explications détaillées par téléphone en contactant Xavier ou Olivier au 0032 472 401 338.

Description. Il s'agit d'une Pontiac Eight V8 non restaurée. C'est le modèle Catalina avec le Split window. Le moteur a été entièrement révisé et renouvelé par la renommée société Klint, dans les environs d'Anvers. Le moteur tourne parfaitement. La caisse et le soubassement méritent une restauration complète, tout comme l'intérieur. Il s'agit d'une rareté dont le projet de mise à jour vous est proposé à un prix concurrentiel, bien meilleur marché que si vous l'achetiez aux States et que vous la fassiez venir en Belgique. Documents et immatriculation belges.
Historique. La première Pontiac de l'histoire est sortie d'usine en 1926, mais la société date de 1893 : à cette époque, la firme se trouve à Pontiac, dans le Michigan. Elle fabrique des attelages tractés par les chevaux. En 1907, Pontiac rachète les parts des automobiles Oakland, et la même année, elle est absorbée par General Motors. Le patron de GM à l'époque, William Durant, est un ami proche d'Edward Murphy, le propriétaire de Pontiac, et il est bien plus intéressé par ses talents d'ingénieur que par des automobiles Oakland. Hélas, avant qu'il ait pu exploiter ses dons, Murphy décède peu après le contrôle de la GM. Néanmoins, la marque Oakland produira des voitures jusque dans les années vingt, avant qu'une petite dépression (avant le krach de 1929) ne vienne affaiblir les frêles bases de la société. La suite de l'histoire nous est mieux connue : Pontiac sera une marque prospère jusque dans les années nonante mais, depuis 2000, elle subit une baisse de popularité et depuis la crise de l'an dernier, son avenir est on ne peu plus incertain. Mais revenons à l'année 1951 qui nous intéresse plus particulièrement. En ce début des années cinquante, les Pontiac possédait les meilleures transmissions automatiques Hydramatic parmi toutes les voitures américaines, à tel point qu'elle vendait des brevets à des prix somptueux, ce qui permit de développer un huit cylindres en ligne très performant. 1951 est aussi l'année où un certain Klinger prend le contrôle de la société. Celui-ci insuffle une seconde jeunesse à la firme qui n'aura jamais été aussi prospère. La Catalina hardtop coupé est l'une des voitures les plus luxueuses des Etats-Unis, et elle donne naissance à la Eight (plus exactement la Chieftain Eight)que nous traitons ici. La quatre millionième Pontiac sort en juin de la même année, de nouvelles innovations voient le jour avant que n'éclate la guerre de Corée qui mettra un frein à toute l'industrie civile américaine.
Caractéristiques techniques. Dimensions : longueur/largeur/hauteur (cm) : 514 cm/inconnu/inconnu; empattement : 304 cm; poids 1557 kilos. Moteur de 268.2 ci (4391 cm³) développant 106 chevaux, boîte automatique hydramatic à quatre rapports, vitesse approximative : 160 km/h.
En résumé : une Américaine exceptionnelle, devenue rare dans nos contrées, qui sera un véritable collector après une sérieuse refonte.

Lire la suite