NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Triumph TR4 A IRS '65

€ 39.950

Référence CH73L0
Marque Triumph
Modèle TR4 A IRS '65
Type cabrio
Année de construction 1965
KM 88718
Cylindrée 2138
Accélérations manuelle
Conduite conduite à gauche
Prix € 39.950

Parmi les modèles des automobiles Triumph, la série TR représente un cas exemplaire. Commencée en 1952 avec la TR2, elle constitue un exemple fantastique de ce que l'industrie automobile britannique pouvait produire entre les années 50 et 70. D'ailleurs, la série complète des TR s'est vendue à 219000 exemplaires, dont 92 % se sont exportés, la plupart vers les USA. Après la TR2, c'est la TR3 qui a pris le relais, avec le succès que l'on connaît. Mais c'est surtout la TR4 qui a amorcé un virage important, notamment grâce à une carrosserie inédite due au crayon inspiré de Michelotti, qui s'occupera encore de la TR5 et de la TR6.

Le dessin, particulièrement épuré tout en conservant un caractère agressif, a connu un énorme engouement auprès des acheteurs américains, qui appréciaient particulièrement ce type de cabriolet aux proportions minuscules par rapport à leur production. Hélas, les lois draconiennes édictées par le gouvernement US, sous l'influence de Ralph Nader, leur imposa bientôt des voitures mi-cabriolets, mi-coupés, autrement dit des coupés Targa avec arceau de sécurité. C'était pour la marque la seule solution de continuer à exporter.

C'est ainsi que la TR4, à l'origine cabriolet pur et dur, se transforma en Targa à la fin de sa vie. Sinon, c'en était fini des exportations anglaises vers le nouveau monde. Les TR4 , TR5 et TR6 connurent ainsi deux types de carrosseries : cabriolet pour l'Europe, Targa pour l'Amérique. Heureusement, les sorciers italiens parvinrent à imaginer une Targa très proche du cabriolet, ce qui était loin d'être le cas pour d'autres marques, Porsche par exemple, dont le modèle Targa coupait la ligne sublime du coupé. Les Triumph TR4 et Triumph TR4A sont des modèles d'automobile de la marque Triumph produites de 1961 à 1965 pour la TR4 et de 1965 à octobre 1967 pour la TR4 A. Elles succèdent aux rustiques Triumph TR2 et Triumph TR3, succès commercial des années 1950.

La grande nouveauté survint à l'automne 1961 lorsque la TR4 (TR comme Triumph Roadster) fut présentée au salon automobile de Londres. Dessinée par le carrossier italien Giovanni Michelotti, elle adopta un profil tendu et anguleux rompant avec les lignes rondes de ses devancières, sur un châssis classique à longerons et un train arrière à essieu rigide avec ressorts à lames. Elle est dotée d'un moteur de 2,2 litres à quatre cylindres à bloc et culasse en fonte. Ce moteur à la sonorité rauque, déjà utilisé sur les tracteurs Ferguson, avait l'avantage d'être très robuste malgré son manque de noblesse. Sa boîte de vitesses est entièrement synchronisée. Elle connut immédiatement un grand succès, mais le marché américain, plus conservateur, lui préféra la nouvelle version 2,2 litres de la Triumph TR3 (TR3 B). En 1965, sortit la Triumph TR4A qui reçut un nouveau châssis, une suspension arrière à roues indépendantes IRS (Independante Rear Suspension).

+ Overdrive

Données techniques:

  • Carrosserie
  • Longueur (cm): 395
  • Largeur (cm): 147
  • Hauteur (cm) : 127
  • Empattement (cm) 224
  • Poids (kg) : 965
  • Mécanique
  • Moteur : 4 cyl. En ligne 2138 cc, à l'avant
  • Soupapes : 8
  • Carburation : 2 carburateurs Stromberg
  • Boîte de vitesses : manuelle, 4 rapports
  • Transmission : aux roues arrière
  • Puissance maximum : 105 chevaux à 4700 t/m
  • Couple maximum : 179 Nm à 3000 t/m
  • Vitesse maximum : 175 km/h
Lire la suite