NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Porsche 914/6 GT Targa Breitbau '70

vendue

Référence CH0474
Marque Porsche
Modèle 914/6 GT Targa Breitbau '70
Type berline
Année de construction 1970
KM 88915
Cylindrée 1991
Accélérations manuelle
Conduite conduite à gauche

Lorsqu'elle sortit des chaînes en 1966, Porsche était le fruit des accords entre VW et la marque de Stuttgart.  A l'origine destinée à remplacer feue la 356, elle ne connut en Europe  qu'un succès d'estime, tandis qu'elle était mieux servie aux Etats-Unis, où elle  faisait le bonheur des dames pour qui la 911 était très chère ou trop rapide à leur gré.  Elle était aussi destinée à remplacer la vieillissante Karmann.  Mais ces arguments n'étaient pas suffisants et elle fut retirée du marché en 1975. Appelée au départ VW-Porsche, celle-ci fit long feu après seulement   deux ans.  Tant et si bien que, sous le nom de Porsche 914, elle pouvait accueillir deux motorisations : un 4 cylindres de 1700 cm³ et un moteur deux litres de 110 chevaux issu de la 911.   Cette dernière ne vivra que deux ans, tandis que la 1700 eut une durée de vie plus longue.   Alors qu'aux USA elle fut écoulée à plus de 115 000 exemplaires, la France, par exemple, n'en reçut que 18 en 1975!  La ligne de la 914 est pourtant superbe malgré le fait qu'elle est typée très seventies.  Les phares avant, escamotables, font que la voiture, de profil, semble avoir le même avant que  l'arrière.  Mais il est indéniable que ce semi-cabriolet respire un caractère sportif, avec des voies larges et une ceinture de caisse assez haute, à une époque où la tendance était complètement inverse (la Lancia Stratos excepté).  La preuve: elle participa à de nombreux rallyes où elle se comporta avec les honneurs.   La beauté intrinsèque du modèle sera démontrée par le fait qu'il ne subira qu'un seul restylage durant sa courte carrière.  La belle, de type Targa, voyait son toit escamoté en un tournemain, grâce à quatre poignées très maniables.   Le concept CC était déjà d'application à l'époque, bien que manuel.   La disposition centrale du moteur faisait qu'elle était une stricte deux places, malgré un embryon de banquette à l'arrière.  Ce qui ne l'empêchait pas d'offrir aux passagers avant une place formidable pour une sportive.  Le fait d'un deux places est qu'il libère généralement un coffre de belles dimensions pour ce type de véhicule, ce qui est le cas ici.  Enfin, elle jouissait d'une tenue de route irréprochable et d'un confort  pas spartiate du tout pour une voiture de sport pure et dure.

  •  Caractéristiques.  Carrosserie : longueur/largeur/hauteur/empattement (cm) : 399/165/123/245; poids : 960 kg.
  • Moteur.  À l'arrière,  6 cylindres  1991 cc, refroidi par air, 8 soupapes, 2 carbus, boîte de vitesses manuelle à cinq rapports, transmission aux roues arrière.  Puissance maximale : 112 chevaux à 5800 t/m; couple maxi : 157 Nm à 4200 t/m.  Vitesse maxi : 201 km/h
Lire la suite