NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Ferrari 550 Maranello '98


Référence CH1722
Marque Ferrari
Modèle 550 Maranello '98
Type coupe
Année de construction 1998
KM 102855
Cylindrée 5474
Accélérations manuelle
Conduite conduite à gauche
  • Voiture Belge avec un historique complet d’entretien.
  • Intérieur vert mousse, très rare
  • Pochette en cuir Schedoni avec manuels
  • Régulièrement utilisée, parfaitement entredtenue
  • Projet du couple Schumacher/Lauda
  • Top du top

La Ferrari 550 Maranello remplace la 512M, dernière évolution de la Testarossa. Dessinée par Pininfarina, elle marque le retour de Ferrari au moteur V12 avant pour sa GT, architecture abandonnée après la Daytona.

Après plus de deux décennies de production Ferrari marquées par les performances d’un modèle à moteur central de la gamme classique, la marque a pris un virage important avec l’introduction de la 550 Maranello en 1996. Le nouveau modèle était équipé d’un moteur avant, comme son compagnon d’écurie, la 456 GT, et s’inspirait des innovations et des avancées technologiques développées sur ce modèle.

La 550 Maranello a fait ses débuts en juillet 1996, et ce lors d’un important rassemblement Ferrari sur le circuit allemand du Nurburgring. La nouvelle voiture était alors au centre de l’événement. Les pilotes de l’équipe de F1 de l’époque, Michael Schumacher et Eddie Irvine, étaient au volant de cette voiture, ainsi que de nombreux anciens pilotes de l’équipe Ferrari, parmi lesquels les anciens Champions du monde Niki Lauda et Jody Scheckter.

Sans surprise, les lignes de la carrosserie, créée par Pininfarina, rappelaient globalement celles du compagnon d’écurie 2+2 du nouveau modèle, la 456 GT. Toutefois, le véhicule constituait également un clin d’œil rétro à d’anciens modèles classiques, comme ses doubles fentes d’air d’évacuation situées sur les ailes avant, semblables à celles des modèles 250 GTO et 275 GTB des années 60. Le traitement des feux arrière ressemblait encore plus à celui du modèle légendaire 365 GTB/4 « Daytona » que sur la 456 GT.

Bien sûr, le nouveau modèle possédait sa propre identité. Les détails de conception lui donnaient une allure élégamment agressive. Même si les premiers éloges à son sujet furent quelque peu mitigés, s’attendant à quelque chose de plus radical sur le plan visuel, les sceptiques furent rapidement conquis par ses qualités dynamiques.

 Données techniques

  • Carrosserie
  • Longueur (cm)  : 455
  • Largeur (cm): 193
  • Hauteur (cm) : 128
  • Empattement (cm) : 250
  • Poids (kg) : 1690
  • Mécanique
  • Moteur : V12 5474 cc, à l'avant
  • Soupapes : 48
  • Carburation : injection Bosch Motronic
  • Boîte de vitesses : manuelle, 6 rapports
  • Transmission : aux roues arrière
  • Puissance maximum : 486 chevaux à 7000 t/m
  • Couple maximum : 569 Nm à 5000 t/m
  • Vitesse maximum : 317 km/h
Lire la suite