NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

MG B Roadster Black '63

vendue

Référence CH9699
Marque MG
Modèle B Roadster Black '63
Type cabrio
Année de construction 1963
KM 11766 miles
Cylindrée 1798
Accélérations manuelle
Conduite conduite à gauche

 

  • Modèle rare dû aux combinaisons de coouleur et à ses portes à poignée "à tirer" (sans bouton poussoir)
  • Compartiment moteur et moteur neufs
  • Possibilité de la restaurer encore davantage pour en faire un modèle concours
  • Evidemment, déjà utilisable au quotidien

Lorsqu'il fut question de remplacer la vieillissante MGA en 1962, la mode n'était plus aux galbes arrondis et aux passages de roues imposants. C'est pourquoi la société lui préféra une voiture aux lignes moins typées "roadster anglais", ceci afin de plaire davantage à une clientèle tournée vers l'avenir. Le cahier des charges prévoyait que la petite sportive devait cependant rester "anglaise" dans l'âme. Parmi cette clientèle visée, le marché américain, of course! Elle gagnait en habitabilité et en confort, mais elle gardait une simplicité de construction qui lui conférait une robustesse que sa longévité a démontrée depuis.

La MGB fut dévoilée au Salon d'Earls Court en septembre 1962, et parut immédiatement plus civilisée au plus large public, mais moins typée GT aux purs amateurs de MG. Pourtant, le magazine Autocar, l'un des plus influents de Grande-Bretagne, déclarait que la MGB était probablement l'un des plus jolis coupés jamais sortis de la plume des designers de la marque. Le soin apporté à sa création et à sa construction lui assura une longévité exceptionnelle (jusqu'en 1980), tout en connaissant une foule de versions dérivées, allant d'un costaud 6 cylindres à un monstrueux V8 qui lui assurait des performances d'avion de chasse (les Américains en raffolaient malgré les limitations de vitesses imposées Outre-Atlantique).

Il n'empêche que son côté cabriolet "passe-partout", le soin de fabrication et son prix attractif attira 400 000 acheteurs jusqu'à son retrait en 1980. Lorsque la société Leyland l'abandonna à son sort, la remplaçant par la très douteuse Triumph TR7, ce fut un tollé général chez les amateurs de ce roadster si attachant qu'il apparaît de nos jours comme le cabriolet de collection le plus diffusé au monde. Durant sa longue existence, la MGB a été produite à un nombre sidérant de plus de 500 000 unités. Signalons enfin que, après une longue léthargie dues à son rachat par Nanjing Automobile Group, la MG renaquit de ses cendres sous forme d'un magnifique roadster, mais avec le moteur en porte-à-faux arrière, et dénommée TF en hommage à son aînée produite au début des années 50.

Données techniques

  • Carrosserie
  • Longueur (cm) : 389
  • Largeur (cm): 152
  • Hauteur (cm) : 125
  • Empattement (cm) : 231
  • Poids (kg) : 885
  • Mécanique
  • Moteur : 4 cylindres en ligne 1798 cc, à l'avant
  • Soupapes : 8
  • Carburation : 2 carbus SU
  • Boîte de vitesses : manuelle, 4 rapports
  • Transmission : aux roues arrière
  • Puissance maximum : 95 chevaux à 5500 t/m
  • Couple maximum : 72 Nm à 3000 t/m
  • Vitesse maximum : 173 km/h
Lire la suite