NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Bentley MK VI James Young Sports Saloon '51

vendue

Référence ch.152HR
Marque Bentley
Modèle MK VI James Young Sports Saloon '51
Type berline
Année de construction 1951
KM 99006miles
Cylindrée 4257
Accélérations manuelle
Conduite conduite à droite

 

La MK 6 fut la première Bentley de l'après guerre. Elle fut produite de 1946 à 1952, et c'était aussi la première Bentley à partager des éléments de mécanique avec Rolls Royce qui l'avait rachetée en 1931. Ces éléments étaient ceux de la Silver Dawn et de la Silver Wraith, mais en ce qui concernait la carrosserie, Bentley était toujours relativement indépendante et faisait appel à ses propres carrossiers. Le moteur, d'abord d'une cylindrée de 4,2 litres, passa à 4,6 litres en 1951. Côté carrosserie, la version standard était montée chez Pressed Steel à Coventrey : elle avait des portes "suicide" et un toit ouvrant. Particularité de l'après guerre : la tôle et l'acier étaient une denrée rare, si bien que Bentley avait du mal à suivre la demande. Conséquence : une Bentley relativement récente avec peu de kilomètres au départ pouvait coûter plus cher qu'une neuve. A noter que ce phénomène constitue une loi du marche. Actuellement encore, une Morgan très récente peut coûter plus cher qu'une neuve, dont le délai de livraison peut se calculer en plusieurs années. Il se vendit 5200 Bentley Mk 6 à travers le monde. Malgré quelques "bizarreries" relevées çà et là, nous avons ici un bel exemple de ce qui est considéré comme une vraie réalisation Saloon d'après-guerre. James Young était un carrossier britannique installé depuis 1863. Au départ, il produisait des attelages pour chevaux. Il réalisa sa première carrosserie automobile en 1908 pour un membre du Parlement. A partir de 1921, il habilla différentes marques, dont la plus importante fut Bentley (à côté d'Alfa Roméo, Sunbeam, ou encore Rolls Royce). La compagnie s'étoffa suffisamment pour avoir son propre stand au salon de l'Automobile en 1925. Outre les commandes individuelles, Young habilla aussi des voitures de série, dont Sunbeam et Talbot. En 1937, la société fut vendue au concessionnaire londonien de Rolls Royce, James Barclay. Durant le seconde guerre mondiale, elle construisit des composants pour l'aviation, mais un bombardement allemand mit un terme à ces activités. Après les hostilités, les affaires reprirent et Young exposa de nouveau au Motor Show en 1948. La dernière voiture à être construite par le carrossier sortit des ateliers en 1967. Données techniques Carrosserie Longueur (cm) : 488 Largeur (cm): 178 Hauteur (cm) : 163 Empattement (cm) : 305 Poids (kg) : 1854 Mécanique Moteur : 6 cylindres en ligne 4257 cc, à l'avant Soupapes : 12 Carburation : 2 carburateur SU Boîte de vitesses : manuelle à 4 rapports Transmission : aux roues arrière Puissance maximum : ± 132 chevaux Vitesse maximum : 154 km/h

Lire la suite