NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Renault Nervastella '31

vendue

Référence ch. 0022
Marque Renault
Modèle Nervastella '31
Type cabrio
Année de construction 1931
KM 00328
Cylindrée 4240
Accélérations manuelle
Conduite conduite à droite

Superbe et rare Nervastella récarros d'une place à un cabriolet CG FR
La gamme Nervastella eut comme plein d'autres Renault sa période de gloire dans les mouvementées années 30. C'est dire, si elle connut une époque charnière très importante dans l'histoire de la France. Durant cette période troublée, où tous les pays étaient atteints par une crise économique alliée à une crise de confiance dans les institutions, de grands constructeurs durent se regrouper ou disparaître. Pensons aux Hispano-Suiza, aux Delage, aux Delahaye, aux Bugatti. Cependant, la gamme Renault était si étendue qu'elle résista à tout, vendant des petites et moyennes voitures qui soutenaient les grosses berlines, comme cette Nervastella.
La Nervastella était un heureux mariage entre la Vivastella dont elle reprenait la carrosserie, quelque peu allongée, et un moteur extrapolé de la Vivasix, moteur auquel on a rajouté deux cylindres en conservant le même alésage (75 mm) et une course de 130 mm, portant ainsi sa cylindrée à plus de quatre litres. Pour le millésime 1931, la Nervastella prend la référence TG1. Le moteur bénéficie d'un nouveau bloc, mais la cylindrée ne change pas. Et, comme c'est la tradition chez Renault, c'est la compétition qui lui donne sa notoriété. Parmi ses trophées, le grands Prix du Maroc en 1931. A partir de 1932, quelques changements stylistiques s'opèrent ici et là, et en 1935, la folie de l'aérodynamique aidant, la poupe arbre une nouvelle calandre, très inclinée, ce qui est rare en France à cette période. Après avoir essayé de nouveaux moteurs, plus gros encore, Renault doit se résoudre à abandonner la Nervastella en 1937. Notons pour la petite histoire que l'une d'elles entra à l'Elysée sous la présidence d'Albert Lebrun, avec une carrosserie signée Franay.
Données techniques
Carrosserie
Longueur (cm) : 480
Largeur (cm): 175
Hauteur (cm) :
Empattement (cm) : 335
Poids (kg) : 1800
Mécanique
Moteur : 8 cylindres en ligne 4240, à l'avant, 16 soupapes, 100 chevaux

Lire la suite