NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Jaguar XK 120 OTS

vendue

Référence ch. 0552
Marque Jaguar
Modèle XK 120 OTS
Type cabrio
Année de construction 1951
KM 30712 miles
Cylindrée 3442
Accélérations manuelle
Conduite conduite à gauche

Histoire. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, il n'y a eu que sept modèles sportifs dans toute l'histoire de Jaguar : les SS100, les XK120,140 et 150, la Type E, la XJS et la nouvelle XK. Cependant, Jaguar est associé à tout jamais à ces modèles mythiques : ce sont des voitures séduisantes, tant par leur ligne sublime que par leur mécanique de haut vol. La lignée des XK commence en 1948, avec l'apparition de la XK 120 (le 120 signifiat que la vitesse maxi était de 120 mph, vitesse qui s'accrut encore jusqu'à dépasser les 130 mph), avant de tirer sa révérence. Coup de tonnerre dans le ciel automobile! Elle est magnifique, ses performances sont de premier ordre, et son moteur est inédit. En fait, celui-ci a été conçu dès avant la seconde guerre mondiale sur la base de la SS100. Et comme le moteur avait comme nom de code "X", il allait de soi que les voitures seraient badgées XK. Mais la guerre retarda la réalisation du modèle, et ce n'est qu'en 1948 qu'il fut prêt. A propos, savez-vous que l'un des prototypes franchit la Manche pour réaliser des tests de vitesse à… Jabbeke, près de la Côte, où on atteignit la vitesse faramineuse de plus de 200 km/h, devenant ainsi la plus rapide voiture de série du monde. L'intérieur de la belle était digne de sa ligne : cuir Conolly, instrumentation complète, sièges sport, et tout cela pour un prix absolument compétitif. En effet, il fallait débourser deux fois plus pour acquérir une Alfa, une Mercedes, une Aston Martin. La XK 140 lui succéda en 1954; un certain nombre d'améliorations vit le jour, notamment une suspension beaucoup plus confortable, ce qui n'était pas du luxe! De sportive pure et dure, la Jaguar devient une voiture "civilisée". Ces modifications visaient surtout à satisfaire le public américain, tombé sous le charme de cette splendide Anglaise. Ce qui avait changé : extérieurement, la calandre, insérée dans un pare-chocs en deux parties, une découpe des portières moins prononcée, etc. Quant à la mécanique, inchangée, elle se voyait cependant bien plus souple grâce à l'installation d'un overdrive sur la quatrième vitesse. En 1957, la XK 140 fut remplacée par la XK 150. Ce modèle se montra radicalement différent des deux précédents : profil plus fluide, pare-brise en un seul montant et incurvé; mécaniquement, un bond en avant est dû à l'insertion des freins à disques sur les quatre roues.
La Jaguar XK 120 a existé en trois versions différentes : OTS (découvrable deux places, DHC (drophead coupé) et FHC (coupé à toit fixe).
Cet exemplaire a subi une révision totale du moteur et de toutes les pièces mécaniques. Un tel exemplaire ne se trouve pas sous les sabots d'un cheval!
Caractéristiques.
Carrosserie. Longueur/largeur/hauteur/empattement (cm) : 442/156/135/259; poids : 1320 kg.
Motorisation. 3442 cc, 6 cylindres en ligne, à l'avant, 12 soupapes, 2 carburateurs SU, boîte manuelle à quatre rapports, transmission aux roues arrière. Puissance maxi : 162 chevaux à 5000 t/m; couple : 310 Nm à 2500 t/m. vitesse maxi : 193 km/h; 0 – 100 en 11,5 sec.

Lire la suite