NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Mercedes-Benz 200 Heckflosse

vendue

Marque Mercedes-Benz
Modèle 200 Heckflosse
Type berline
Année de construction 1967
KM 42308
Cylindrée 2000
Accélérations automatique
Conduite conduite à gauche

En 1945, la production automobile allemande, et plus pa rticulièrement celle de Mercedes, était tombée à zéro. L'usine avait été entièrement consacrée à l'effort de guerre nazi. Mais la reprise ne tarda pas : l'outil avait été relativement bien conservé et avait échappé aux bombardements alliés. Stratégie? Hasard des pilonnages? Volonté de conserver un outil performant? Les hypothèses sont nombreuses. Toujours est-il que, dès l'automne1946, les véhicules neufs recommencèrent à sortir des usines. De 214 voitures en 1946, la production passa rapidement à 5224 en 1948. Les voitures construites à l'époque étaient des 170, soit à essence, soit au diesel. Entre 1946 et 1955, 153000 voitures de type 170 avaient été fabriquées.
A partir des années 50, les Mercedes étaient répertoriées sous le sigle W suivi de trois chiffres. Au fur et à mesure que les ventes augmentaient, les cylindrées faisaient de même. Ainsi, entre 1951 et 1961, les moteurs avaient des contenances allant de deux à trois litres, celles-ci étant les voitures allemandes les plus chères du marché, surtout en version S (comme "Sport").
Si l'on suit la courbe des ventes chez Daimler Benz, on constate qu'en 1959, et pour la première fois, la production des Mercedes, tous modèles confondus, dépassait le cap des 100000 unités. La troisième série des 200 et 220 fut lancée en1959, et dans le même temps, la marque de Stuttgart se remit à la compétition, accumulant succès sur succès (qui ne se souvient des "flèches d'argent" dont les pilotes les plus prestigieux furent Fangio et Stirling Moss?
Entre 1959 et 1965, le succès de la série 220 qui précéda immédiatement celle qui nous concerne ici s'éleva à 314000 exemplaires, ce qui était énorme pour une voiture qui n'avait rien de populaire! Elle était, comme celle qui nous intéresse, déclinée en berline ou en coupé (les dimensions restaient pratiquement les mêmes, mais la voiture n'avait que deux portes et un mince filet central en guise de montant latéral.
La série W110, surnommée "Heckflosse" ("nageoire de requin" à cause de ses ailerons arrière) reprit le flambeau en 1965 et ce , jusqu'en 1968. Elle était déclinable en quatre motorisations différentes : 1900 - 2000 – 2200 essence et 2000D (pour diesel). Son succès fut tout aussi considérable. La raison du succès des Mercedes, que ce soit avant ou après guerre, était dû surtout au sérieux de fabrication qui lui assurait une robustesse et un fiabilité sans faille. Une Mercedes était (et est encore) capable de dépasser les 300000 km sans problème majeur.
La Mercedes Heckflosse W110 qui vous est présentée par Oldtimerfarm fait partie de ces voitures pratiquement inusables. Certes, elles étaient assez chères, mais, comme le disait la publicité, "la seule Mercedes qui vous coûte cher est la première" (ce qui voulait dire que les Mercedes d'occasion avaient une cote largement au-dessus de la moyenne).
Caractéristiques techniques. Carrosserie : longueur/largeur/hauteur/empattement (cm) : 473/180/150/270; poids : 1310 kg.
Moteur. 4 cylindres en ligne 1988 cc, à l'avant, 2 carbus, boîte de vitesses automatique à trois rapports, transmission aux roues arrière. Puissance maxi : 95 chevaux (70 Kw) à 5200 t/m; couple : 154 Nm à 3600 t/m. vitesse maxi : 160 km/h; 0-100 en 20,3 sec.

Lire la suite