NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Borgward Isabella Coupé '59

vendue

Référence ch. 9150
Marque Borgward
Modèle Isabella Coupé '59
Type coupe
Année de construction 1959
KM 102000
Cylindrée 1493
Accélérations manuelle
Conduite conduite à gauche

Photos relativement anciennes. Carte grise belge. Roule très bien, l'intérieur est neuf, la peinture un peu moins
Historique. Parmi le grand public, qui se souvient encore du nom Borgward? Et pourtant, pendant les années 1956 à 1961, la marque a vendu plus de 202 0000 voitures. Retraçons en quelques lignes l'histoire de cette marque disparue, mais si attachante. D'abord constructeurs de radiateurs, Carl Borgward, un ingénieur allemand doublé d'un homme d'affaires avisé, rachète en 1929 les enseignes Lloyd et Hansa. La première voiture à porter son nom est la Borgward de 1939, ancien modèle Hansa rebaptisée suivant ses volontés. Les appellations Llyod et Hansa vont d'ailleurs se retirer peu à peu du paysage automobile. Après la seconde guerre mondiale, Carl décide de frapper un grand coup en lançant une voiture capable de concurrencer Mercedes et Opel; elle est présentée au salon de Genève en 1949. Et l'Isabella? Son nom relève d'une anecdote particulièrement savoureuse : alors que les ingénieurs testent, de nuit, une nouvelle voiture sur l'autodrome Brême-Hambourg (nous sommes en 1953), un ingénieur demande à Borgward s'il ne serait pas judicieux de tromper les journalistes en retirant l'appellation Borgward pour la remplacer par un nom fictif. Borgward, énervé d'avoir été dérangé pour une telle broutille, lui répondit qu'il pouvait l'appeler comme il voulait. Différents noms circulèrent, et personne ne se mettait d'accord. Borgward se fâcha : "Appelez-la Isabelle, tant que vous y êtes!" Et voilà, c'était fait… afin de satisfaire la demande, notre homme se mit à tirer dans toutes les directions. Jugez plutôt : de 1949 à 1961, année de la dissolution du groupe, pas moins de huit modèles différents sortirent des chaînes eux-mêmes déclinés en plusieurs versions de carrosserie : berlines, coupés, cabriolets, et même combis, et de plusieurs moteurs différents, dont le dernier sera un 2,2 litres à six cylindres. Sans parler des utilitaires légers et des camions. Le succès de l'Isabella est immédiat : en moins de six mois, plus de 10 000 commandes sont enregistrées, ce qui est considérable pour l'époque. L'emblème et le sommet de la gamme est le magnifique coupé qu'Oldtimerfarm est fier de vous présenter ici, d'autant plus qu'il en reste peu en circulation.
Données techniques
Carrosserie
Longueur (cm) : 440
Largeur (cm): 176
Hauteur (cm) : 140
Empattement (cm) : 260
Poids (kg) : 1060
Mécanique
Moteur : 4 cylindres en ligne 1493 cc, à l'avant
Soupapes : 8
Carburation : 1 carburateur Solex
Boîte de vitesses : manuelle à 4 rapports
Transmission : aux roues arrière
Puissance maximum : 76 chevaux à 5200 t/m
Couple maximum : 115 Nm à 2800 t/m
Vitesse maximum : 150 km/h

Lire la suite