Tel: +32 472 401338

Also sells your oldtimer or classic car...

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

S'inscrire à notre lettre d'informations

Alpine A 110 1.6 SX '76

Contactez-nous

Référence:

ch. 0321

Marque:

Alpine

Modèle:

A 110 1.6 SX '76

Type:

coupe

Année de construction:

1976

KM:

() 12776

Contenu de cylindre:

1647

Accélérations:

manuelle

Conduite:

LHD

Prix:

vendue

L'Alpine A110 est une voiture sportive française développée par Jean Rédélé et fabriquée à Dieppe par Alpine entre 1962 et 1977 à partir de mécaniques Renault. Célèbre sous la forme de berlinette, l'A110 a été championne des rallyes en 1971 et 1973. L'Alpine A110 est introduite en 1962 au Salon de Paris1 comme une évolution de l'A108. Si l'A108 était conçue à partir de la Renault Dauphine, l'A110 utilise des pièces de Renault 8. L'A110 bénéficie toujours d'un châssis-poutre en acier avec une carrosserie en fibre de verre-polyester et d'un moteur en porte à faux arrière. La principale différence avec l'A108 est l'arrière agrandi pour pouvoir accueillir le nouveau moteur quatre cylindres Renault à cinq paliers, ceci lui donnant un style plus effilé. Comme l'A108, l'A110 est disponible en berlinette « Tour de France » et en cabriolet. La nouvelle carrosserie du coupé 2+2 (2 places +2) GT4 est fabriquée par Chappe et Gessalin. La voiture a construit sa renommée internationale grâce à la compétition. Elle écume tous les rallyes nationaux et remporte énormément de victoires, sacrant plusieurs champions de France à son volant. Sa carrière internationale commence à la fin des années 1960 et se poursuit au début des années 1970 dans le nouveau championnat international de constructeurs en rallye. Gagnant la majorité des épreuves en Europe, elle est la voiture de rallye la plus performante en 1971, début d'un historique unique dans le sport automobile face aux Porsche 911, Ford Escort Twin cam et Lancia Fulvia HF. Parmi ses victoires notables, l'A110 gagne le rallye de Monte Carlo avec le pilote suédois Ove Andersson. Les A110 de course, d'usine ou privées auront le meilleur préparateur du moment, le célèbre Marc Mignotet dont les moteurs étaient les plus performants, ceux-ci sont maintenant très recherchés dans les déclinaisons suivantes : en 1 296 cm3 (125 ch), 1 596 cm3 (155 ch), et 1 796 cm3 (175 ch) puis 1 860 cm3 (190 ch). En 1973, après le rachat complet d'Alpine par Renault, le championnat international est remplacé par un nouveau championnat du monde des rallyes pour constructeurs. Renault décide d'y participer avec l'A110 et avec une équipe comprenant les pilotes Jean-Luc Thérier (3 succès), Jean-Claude Andruet (1), Bernard Darniche (1) et Jean-Pierre Nicolas (1). L'A110 1800 Groupe IV1 gagne six des treize courses inscrites au programme mondial faisant d'Alpine le premier champion du monde des rallyes. Ses quatre pilotes vainqueurs d'épreuves sont alors surnommés par les anglo-saxons « Les mousquetaires d'Alpine-Renault » Le Groupe 4 permettait de nombreuses modifications. Citons les boîtes de vitesses 364, 353 spéciales avec couple conique à la demande, avec ou sans autobloquants, le châssis renforcé avec poûtre de 13 cm, les triangles renforcés, la direction directe, le réservoir central, la lunette arrière en plexiglas, les pare-chocs en polyester, etc. En 1974, face à la Lancia Stratos, première voiture conçue dès le début spécifiquement pour le rallye, avec moteur V6 Ferrari de 260 ch, il est évident que l'A110, qui a atteint la fin de son développement, est désormais dépassée. Les fameux développements moteur de Marc Mignotet, avec l'injection à guillotine, font cependant encore quelques beaux succès... Sur quelques voitures d'usine, une culasse à quatre soupapes par cylindre est adaptée en ultime développement (A110 bis de 220 cv). En compétition elles sont engagées par l'usine et des équipages privés en Groupe 3, Groupe 4, et quelques-unes en Groupe 5. La modification du châssis, avec l'utilisation de la suspension arrière à double triangulation de l'A310 sur la version SC, n'augmente pas les performances et est boudée par les pilotes, car modifiant trop le caractère de la voiture. L'A110 1600 S reste la plus glorieuse en palmarès. La cote des autos de compétition Groupe 4 faites à l'époque (non réalisées actuellement...) est plus élevée que celle des autos de série, ceci étant vérifiable facilement par le fait d'avoir un palmarès, officiel ou non. La berlinette A110 est devenue l'auto mythique des succès français en rallye dans les années 1960 et 1970. Très rapidement, l'A110 profite des moteurs améliorés de la R8 Major et de la R8 Gordini. Elle commence alors à acquérir un palmarès sportif qui sera extraordinaire. Après avoir gagné beaucoup de rallyes en France et à l'étranger avec le « moteur Cléon-Fonte » de la R8 Gordini 1 108 cm3 et 1 265 cm3, elle sera équipée à partir des modèles 1969 du « moteur Cléon-Alu » de la Renault 16 TS. Avec deux carburateurs double corps Weber 45, il délivre jusqu'à 125 ch DIN permettant à l'A110 1600 S d'atteindre une vitesse de 205 km/h. Pour 1969, les A110 reçoivent aussi une carrosserie modifiée plus étanche avec en série les projecteurs supplémentaires montés en option depuis deux ans. Au-dessus du pare-chocs avant de l'A110, sont installés des clignotants rectangulaires remplacés un an plus tard sur les modèles 1972 par ceux de la Citroën Dyane. En 19731, la suspension arrière de la version civile 1600 SC reçoit les triangles superposés de l'A310 à la place du train arrière à demi-arbres oscillants. Le nombre d'écrous par roue passe de trois à quatre. Les poignées de portes sont remplacées par des boutons-poussoir et le panneau arrière démontable fourni un accès plus facile au compartiment moteur/boîte de vitesses. Pour 1977, la dernière année de production, l'A110 1600 SX adopte un tableau de bord modifié et les roues de la nouvelle A310 V6. Données techniques Carrosserie Longueur (cm): 385 Largeur (cm): 146 Hauteur (cm) : 113 Empattement (cm) : 210 Poids (kg) : 730 Mécanique Moteur : 4 cylindres en ligne 1647 cc, à l'arrière Soupapes : 8 Carburation : 1 carburateur Weber double corps Boîte de vitesses : manuelle, 5 rapports Transmission : aux roues arrière Puissance maximum : 95 chevaux (70 kW) à 6000 t/m Couple maximum : 146 Nm à 4000 t/m Vitesse maximum : 195 km/h

<<<<<< Pour le reportage photos voir plus bas sur cette page! >>>>>>

Cette voiture vient de rentrer chez Oldtimerfarm à 9880 Aalter , Steenweg op Deinze 51C. Rendez-vous et visite: Mardi à Samedi 10-17h (sans rendez-vous) Dimanche fermé, Lundi uniquement sur rendez-vous Nous sommes spécialisés dans la vente de véhicules de collection et sommes donc fiers de pouvoir vous présenter cette voiture à la vente. Pour une description plus détaillée, vous pouvez nous joindre par téléphone. Visionnez avant tout le reportage détaillé de la voiture (plus d'une centaine de photos). Il vous est toujours loisible de contacter:

Xavier:          0032 472 40 1338          (NL, FR, DE, EN, IT)          info@oldtimerfarm.be
Olivier:          0032 473 11 7300          (NL, FR, DE, EN)               olivier@oldtimerfarm.be

Oldtimerfarm à Aalter vend aussi votre voiture de collection en dépôt-vente. Suite au grand succès de vente nous recherchons activement des nouvelles voitures. Prenez contact pour plus d’info.

Prochains rendez-vous aux salons:
17-18/12/2016 Dreamcar International Kortrijk - Belgique
12-15/01/2017 InterClassics Maastricht - Pays-Bas
28-29/01/2017 Auto Retro Roeselare - Belgique
11-12/02/2017 Flanders Collection Car Gent- Belgique
03-05/03/2017 Antwerp Classic Salon - Belgique

Contactez-nous
< Retour à l'aperçu

Oldtimerfarm Bvba - Steenweg op Deinze 51 C - 9880 Aalter - Belgium
+32 (0)472 401338 - info@oldtimerfarm.be - BTW BE 886122516