NL - FR - EN - DE - IT

Ouvert du Mardi au Samedi de 10h00 à 17h00. Fermé le Dimanche et jours fériés. Lundi sur rendez-vous.

Jaguar MK VII 3.4 '52

€ 28.500

Référence CH1751
Marque Jaguar
Modèle MK VII 3.4 '52
Type berline
Année de construction 1952
KM 80070 miles
Cylindrée 3442
Accélérations manuelle
Conduite conduite à gauche
Prix € 28.500

Pendant la seconde guerre mondiale, l'usine Jaguar (qui s'appelle encore Standard "SS") participe activement à l'effort de guerre, notamment  en produisant les ailes des bombardiers Stirling, en réparant et entretenant  les bombardiers Whitley et Wellington, et en construisant certains éléments destinés aux fameux Spitfire et  aux Lancaster.  Mais son heure de gloire fut d'avoir participé à la construction du tout premier chasseur anglais à réaction, le Gloster Meteor.  Elle travailla aussi à toues sortes de véhicules tous terrains et à des moteurs prototypes dont l'un d'eux portera l'appellation…XK!

Dès la fin de la guerre, le monogramme "SS" disparaît en même temps que l'entreprise rachète les droits de fabrication à Standard et, en 1945, la société va s'appeler Jaguar Cars Ltd.  La MK IV sera donc la toute première Jaguar, et est une copie pratiquement conforme à la SS100, mais en plus petit (le temps est aux restrictions).  La première vraie Jaguar digne de ce nom est la Mk V : elle se présente soit en coupé, soit en découvrable et, de 1949 à 1951, sa cylindrée est portée de 2,7 litres à 3,5 litres.

Jaguar présente la berline Mark VII au Salon de Londres de 1950. Le modèle a de nombreux points communs, à commencer par son moteur et son châssis, avec la sportive XK 120 présentée deux ans plus tôt. Mais en réalité, c'est le contraire qui est vrai : la Mark VII aurait dû être présentée dès 1948 mais des retards chez le fournisseur de la carrosserie obligèrent Jaguar à "bricoler" hâtivement une voiture de sport sur le châssis de la berline qui était prêt.  L'histoire nous apprendra à quel point le bricolage fut réussi!
 La Jaguar Mark VII était destinée dès l'origine au marché américain. Elle réussissait un compromis habile entre le silence et les performances, le confort et la tenue de route. C'est-à-dire qu'elle présentait les qualités habituelles des voitures américaines avec le charme et le tempérament des voitures anglaises. Sa carrosserie aux lignes sobres mais "bien enveloppées" exprimait parfaitement son caractère.
La carrière de la Mark VII fut quelque peu éclipsée par le succès phénoménal de la XK 120, cc qui ne veut pas dire que la berline n'a pas touché pas son but : au contraire, elle s'est  montrée bien plus rentable pour la firme qu'une voiture de sport à équipement succinct et à clientèle limitée, En quatre ans, elle fut vendue à plus de vingt mille exemplaires. Avec la Mark VII, Jaguar atteignait comme constructeur une nouvelle dimension.  Elle a été produite de 1951 à 1957.  Le total de ses ventes : 31 000 exemplaires, dont la plupart sur le marché américain.

Données techniques

  • Carrosserie
  • Longueur (cm)  : 499
  • Largeur (cm): 185
  • Hauteur (cm) : 160
  • Empattement (cm) : 305
  • Poids (kg) : 1735
  • Mécanique
  • Moteur : 6 cylindres en ligne 3442 cc, à l'avant
  • Soupapes : 12
  • Carburation : 2 carburateurs SU
  • Boîte de vitesses : manuelle à quatre rapports
  • Transmission : aux roues arrière
  • Puissance maximum : 160 chevaux à 5200 t/m
  • Couple maximum : 237 Nm à 2500 t/m
  • Vitesse maximum : 165 km/h
Lire la suite